La législation du CBD en France

Le CBD (cannabidiol) a de plus en plus de succès auprès d’une population qui aime ce nouveau mode de consommation ! Mais est-ce bien légal en France ?

La Cour de Justice de l’Union européenne a récemment souligné la légitimité de la commercialisation de la molécule, qui ne peut être considérée comme un stupéfiant et qui n’a « pas d’effet psychotrope, ni d’effet nocif sur la santé humaine.

La législation du CBD en France

En France, les produits à base CBD peuvent donc être commercialisés et consommés, mais il existe plusieurs conditions, que ce soit dans la production et l'extraction ou dans la commercialisation. Par exemple :

  • Les producteurs doivent cultiver une des variétés de chanvre autorisée par la réglementation française avec une faible teneur en THC (inférieure à 0,2 %) . Il en existe une vingtaine sur une liste limitative établie par les autorités sanitaires
  • Le CBD extrait doit être issu de parties très précises de la plante, à savoir les graines et les fibres.

  • Une fois transformé, le THC ne doit pas apparaître dans les produits proposés à la vente !
Aujourd'hui il existe donc un grand nombre de produits sur le marché autorisés à la commercialisation et les consommateurs sont dans leurs droits lorsqu'il s'agit de s'en procurer et d’en consommer.