Comment calmer une crise d’angoisse ? Le CBD : un atout à considérer

Crise angoisse CBD

Les crises d’angoisse peuvent surgir n’importe quand, n’importe où et n'importe comment. Et cela peut arriver à n’importe qui ! Elles se manifestent par des sueurs, des frissons, des nausées, des douleurs d’estomac, des douleurs thoraciques et peuvent vous donner l’impression d’être au bord de la crise cardiaque. Bref, elles peuvent vite devenir un cauchemar, surtout si elles se répètent.

Qu’elles touchent vos proches, un membre de votre famille, votre conjoint, vos enfants ou vous-même, le premier bon réflexe est simple : en chercher la cause profonde en consultant au plus vite votre généraliste qui saura vous orienter vers les spécialistes pertinents pour s’occuper de vous. Mais les attaques de paniques et ses symptômes peuvent prendre du temps à être soignés, et il n’est pas rare que les victimes de crise d’angoisse se trouvent démunies et sans réponse pour juguler les crises lorsqu’elles se présentent.  

Mais pas d’inquiétude, il existe des solutions sur le court et moyen terme pour passer des nuits plus sereines et pour calmer une crise lorsqu’il faut l’affronter ! Aujourd’hui, nous vous présentons 4 astuces pour lutter contre votre crise de panique. Alors, si vous êtes sujet aux crises d’angoisse, préparez-vous une boisson chaude, soufflez un bon coup et lisez attentivement  : cet article est pour vous ! 

Comprendre une crise d’angoisse ?

Une crise d’angoisse se détermine par une peur forte et difficilement contrôlable chez la victime. Cette angoisse est la plupart du temps liée à la peur de la mort ou encore la peur de perdre le contrôle ou de perdre la raison sans possibilité de se calmer tant que dure la crise. Certaines crises durent quelques minutes, d’autres, plusieurs heures.

Elles peuvent surgir d’un seul coup sans trop de raison ou être déclenchées par des éléments extérieurs. Certains troubles psychologiques comme le stress peuvent favoriser l'apparition d’une d’entre elles. Les crises d’angoisse peuvent également faire partie des symptômes d'autres maladies, comme les dépressions, certaines psychoses, des états d’intoxication, et notamment les troubles de l’anxiété.

Calmer et prévenir ses crises : C’est possible ?

Pour freiner les attaques de paniques, les professionnels de santé prescrivent la plupart du temps des anxiolytiques et des antidépresseurs qui permettent de guérir l’anxiété et de réduire les problèmes émotionnels. Cependant, certaines méthodes naturelles et simples à mettre en place existent pour atténuer les crises ou faire disparaître les premiers signes d’angoisse ! Et bonne nouvelle : on a listé les plus efficaces !

Règle numéro 1 : accepter et accueillir sa crise !

La première chose que vous devez savoir (et sans doute la plus importante), c’est qu’une crise d’angoisse finit toujours par disparaître ! Alors, au lieu de vous battre pour la faire partir, laissez-la pénétrer et ouvrez-lui vos portes. Facile à dire vous allez nous dire… Mais au fond, dites-vous que vous n’allez pas en mourir, et que dans peu de temps, votre crise finira par s'enfuir - c’est promis. L’idée est de lâcher prise, d’essayer de traduire le message que votre peur a essayé de vous envoyer, d’essayer de comprendre. Posez-vous les bonnes questions : Y-a-t-il quelque chose que je dois changer ? A quel moment s’est déclenché la crise ? Pourquoi s’est-elle déclenchée ?
On ne veut pas vous mentir : il y a des chances que cela ne fonctionne pas dès le premier essai. Mais avec du travail, petit à petit, les attaques perdront de leur intensité et seront moins fortes, pour un jour, nous l’espérons, disparaître à jamais.


Règle numéro 2 : écouter et respecter sa respiration !


Les attaques de paniques sont très souvent accompagnées de problèmes respiratoires. En l’espace d’un instant, la respiration s'accélère drastiquement, vous avez l’impression que l’air manque terriblement et même parfois de vous étouffer. C’est un cercle vicieux : plus vous paniquez, plus vous avez du mal à respirer...
Quand la crise arrive, que vous la sentez venir, ne perdez pas de temps ! Si vous le pouvez, essayez de vous allonger sur le dos ou de vous asseoir. Inspirez et expirez lentement avec la bouche fermée en étirant vos inspirations. Touchez votre ventre pour ressentir les mouvements de votre respiration. Conservez votre inspiration pendant quelques secondes. Enfin, expirez tout doucement avec la bouche jusqu'à retirer complètement l’air de vos poumons. Répétez l'exercice pendant une dizaine de minutes, vous pourrez sentir votre crise s’éloigner peu à peu...

Règle numéro 3 : occuper votre esprit !

La crise est là ! Elle occupe tout votre esprit… Eh bien justement, lors de l’attaque le problème se trouve dans votre esprit. Vous ne pensez qu'à ça, à ce qu’il pourrait vous arriver… Et si on essayait de vous distraire ? D’oublier la crise ? De penser complètement à autre chose tout simplement… Petite astuce : repensez à votre journée, récitez un texte de chanson que vous connaissez par cœur, comptez le nombre d’heures qu’il y a dans un mois ! Si vous avez des difficultés à parler, ne parlez pas, vous pouvez le faire dans votre tête !

Des méthodes durables pour guérir mes crises d’angoisse : ça existe ?

Avant tout, consultez des spécialistes pour vérifier que ces crises d’angoisse ne cachent aucun problème cardiaque ou aucune maladie ! Pour soigner les crises d’angoisse dans le temps, de très bonnes méthodes thérapeutiques sont totalement approuvées par les scientifiques. Elles peuvent servir d'accompagnement au traitement classique et peuvent également remplacer totalement les médicaments, notamment si vous avez du mal à supporter leurs effets secondaires. En effet, prendre des traitements médicamenteux, aussi efficaces soient-ils, ne permet pas de traiter profondément les crises d'angoisse mais uniquement d’en atténuer les symptômes.
Toutes les méthodes de gestion du stress sont bonnes à prendre :
- Sophrologie
- Psychothérapie
- Thérapie comportementale
- Méditation

Prenez également le temps de vous faire accompagner, de parler de vos émotions, de vos mauvaises pensées pour réduire la pression ! Dans ces situations, simplement parler de vos peurs et de votre état d’esprit à cœur ouvert avec vos amis peut être déjà très utile.


Et le CBD dans tout ça ? Peut-il m’aider contre les crises de panique ?

Dans un premier temps c’est important de rappeler que le CBD est un cannabinoïdes présent dans le chanvre qui ne provoque pas d’effet psychoactif, contrairement au THC ! Il n’y a donc aucun risque d'aggravation de votre cas lorsque vous consommez du CBD tout en souffrant de troubles d’anxiété.
Au contraire, le CBD a déjà aidé un grand nombre de personnes souffrant d’anxiété à retrouver des moments de détente et de calme dans leur vie quotidienne. Utilisé correctement, le CBD permettrait de réduire les craintes et de ralentir le nombre et l’ampleur des crises d’angoisse

Le CBD est-il un médicament ?

Attention ! Le CBD ne soigne pas les maladies. Il accompagne de la manière la plus naturelle et douce votre processus de guérison et peut prendre une place importante dans la construction d’une routine pour vous sentir mieux. Sans être un médicament, le CBD peut vous aider à réduire vos troubles de l’anxiété et du stress.

Nos conseils d’utilisation du CBD pour vos attaques !

L’huile de CBD est parfaitement indiquée pour soulager une crise. Elle est rapide et pratique d’utilisation. A l’aide de sa pipette, versez-vous quelques gouttes sous la langue : les effets positifs relaxants surviendront en une dizaine de minutes !
Vous pouvez aussi vapoter les fleurs ou la résine de CBD ou utiliser des infusions à base de CBD, tant que c’est naturel pour vous, c’est bon pour vous !
En ce qui concerne le dosage, rien n’est vraiment conseillé, faites comme vous le sentez en fonction de votre stress et de votre anxiété. Il faut toujours commencer par les plus petites doses pour bien apprivoiser le produit. Si vous en ressentez le besoin, augmentez peu à peu le dosage.

Et au niveau de la fréquence de prise, c’est pareil ! Vous pouvez largement vous permettre de consommer le CBD uniquement lors de vos crises, quand le besoin se fait sentir. Ceux pour qui l’anxiété est généralisée et se manifeste d’autre manière quotidiennement, une utilisation plus fréquente sous forme de routine peut également être efficace. Finalement, tout cela n’est pas vraiment important : l’essentiel c’est que le CBD vous fasse du bien.


Article précédent Article suivant